Les friches de Robien. 5 Les bâtiments dits du Mont Carmel

  • Les friches de Robien. 5 Les bâtiments dits du Mont Carmel 0
  • Article de Ouest-France 1995.
    Article de Ouest-France 1995.
  • Façade ouest du bâtiment donnant sur le tertre Marie Dondaine
    Façade ouest du bâtiment donnant sur le tertre Marie Dondaine
  • Le long de la rue du Pré Chesnay
    Le long de la rue du Pré Chesnay
  • Le long de la route du Pré chesnay
    Le long de la route du Pré chesnay
  • Façades Est du bâtiment, côté archives départementales
    Façades Est du bâtiment, côté archives départementales
  • Façade Est, lever de soleil en hiver.
    Façade Est, lever de soleil en hiver.
  • La salle de spectacle et de réception à l''intérieur du bâtiment le long de la rue de Pré Chesnay.
    La salle de spectacle et de réception à l'intérieur du bâtiment le long de la rue de Pré Chesnay.
  • La salle de spectacle et de réception à l''intérieur du bâtiment le long de la rue de Pré Chesnay.
    La salle de spectacle et de réception à l'intérieur du bâtiment le long de la rue de Pré Chesnay.
  • A l''intérieur
    A l'intérieur
  • Visite à l''intérieur du Mont Carmel
    Visite à l'intérieur du Mont Carmel
  • Un panneau d''affichage syndical datant de 1995
    Un panneau d'affichage syndical datant de 1995
  • L''arrière des bâtiments du Mt Carmel
    L'arrière des bâtiments du Mt Carmel
  • Vue ancienne du site du Mont Carmel. Photo Patrimoine de Bretagne.
    Vue ancienne du site du Mont Carmel. Photo Patrimoine de Bretagne.
  • Photo aérienne avec en bas à droite l''usine Glemot. Le bâtiment le long de la rue du Pré Chesnay n''est pas encore construit.
    Photo aérienne avec en bas à droite l'usine Glemot. Le bâtiment le long de la rue du Pré Chesnay n'est pas encore construit.
  • Suivant
  • Precedent
  • Vignette 0
  • Vignette 1995mtcarmelouestfrance
  • Vignette p1310603
  • Vignette p1310604
  • Vignette p1310605
  • Vignette p1310607
  • Vignette p1310617
  • Vignette p1310787
  • Vignette p1310788
  • Vignette p1310800
  • Vignette p1310803
  • Vignette p1310806
  • Vignette p1310809
  • Vignette mtcarmelpatrimoinebzh
  • Vignette planforgesetglémotcopie

Avant l'usine du Mont Carmel

Historique

Alors que la municipalité et différents partenaires s'intéressent à la réhabilitation du tertre Marie Dondaine et des espaces qui sont dans ce secteur, revenons sur l'histoire des bâtiments industriels que l'on désigne comme "le Mont Carmel". Nous allons voir que cette appellation est impropre car elle ne fait référence qu'à une seule activité de ce site et ce, à une seule période de sa longue histoire.


LES ÉTABLISSEMENTS GLEMOT
Au 38 rue du Pré Chesnay à St Brieuc (sur le site que l’on appelle le Mont Carmel), l’activité la plus ancienne de production date de janvier 1934 et elle est celle de la fabrication de caoutchouc synthétique.  Dans cette usine, ouverte en 1934 sous le nom de « Établissements Glemot », on fabriquait des pneus neufs et on y assurait le rechapage. Sous l'appellation d'usine Glemot, l’activité s’est poursuivie jusqu’en août 1958. 

Dans un article des Annales de Bretagne daté de 1946 et intitulé " Saint-Brieuc. Étude de géographie urbaine", R. Huon fait une analyse du développement de l'usine Glemot :
"L’usine Glemot pour se libérer de l’asservissement aux fabriquants, et devant le prix de plus en plus cher du caoutchouc, se mit à découper des talons et des semelles pratiquement inusables dans les bandages d’auto-camions venant de France, des États-Unis et de Grande-Bretagne. Elle y a ajouté la production d’espadrilles en toile et de pantoufles pour appartement. De 1925 à 1930, la production est passée de 76 à 153 tonnes et depuis elle s’est maintenue à ce chiffre".
Certains habitants de Robien se rappellent de l'après-guerre, comme Claude Corack, un habitant du tertre Marie Dondaine, qui évoque des souvenirs, un peu après 1945 : « Le tertre longe un moment l’usine Glémot fabricant de sandales devenue ensuite Sicli Extincteur puis vêtements Armor avant de se jeter Rue Pré Chesnay. Monsieur Glémot patron de cette usine, ému par notre détresse et notre pauvreté, avait donné comme consigne à son contremaitre de nous doter de sandales et de les échanger dès qu’elles étaient usées. Les gosses du tertre ont profité très souvent de cette largesse ».


LES EXTINCTEURS

Plus tard, en 1961, c'est une usine qui fabrique des extincteurs qui s'installe (Sicli). Cette production nécessite l'utilisation et le stockage de produits chimiques.
Une filiale de la société Sicli est installé depuis 1939 à St Brieuc et a employé jusqu'à 175 personnes


LA METALLURGIE
Le bâtiment est agrandi et dans cette nouvelle partie s'installent des activités de métallurgie et de mécanique. La liste complète des activités est la suivante : Forge, marteaux mécaniques, emboutissage, estampage, matriçage découpage, métallurgie des poudres et traitement et revêtement des métaux ; usinage ; mécanique générale.

L'USINE DU MONT CARMEL
L’usine connue sous le nom de "Mont Carmel" est enregistrée en décembre 1976. Les habitants de St Brieuc la connaissaient aussi sous l’ancien nom de « L’entreprise Rault ». Les frères Rault, Henri et Jean-Claude ont développé leur affaire sur ce site car leur usine, installée en 1957 au numéro 18 du boulevard Gambetta, était devenue trop exigüe.
Les vêtements du Mont-Carmel doivent ce nom à la chapelle des Landes du Mené d’où viennent les frères Henri et Jean-Claude Rault.
On fabriquait au Mt Carmel des habits de travail.

Des dates

En janvier 1934, création des Établissements Glemot".

Le 18.08.1958, fin de l'activité des Établissements Glemot.

1958, création de PRESTON et Cie (Régionale Française d'Automobiles). Début de l’activité 18/08/1958 fin 01/03/1963


1958, à partir du mois d’août 1958 et jusqu’en janvier 1961, on trouve aussi d’autres bâtiments avec des garages, des ateliers, de la mécanique et de la soudure.


En 1963, le bâtiment existant est agrandi pour accueillir un entrepôt de matières premières de l'entreprise SICLI, fabrique d'extincteurs chimiques, installée auparavant rue Corderie (ancien bâtiment de l'APF, aujourd'hui logements).
SICLI désigne la marque Secours Immédiat Contre L'Incendie.

L'activité de SICLI débute le 07/03/1963 et finit le 01/01/1980.

En 1963, une autre partie du nouveau bâtiment abrite des activités de métallurgie et de mécanique. Ces activités sont enregistrées à partir du 7.03.1963 jusqu'au 01.01.1980


1976, création de la société du Mont Carmel le 25.12.1976 (fin en 2005)


En 1992 la société dite "le Mont Carmel" emploie environ 400 salariés.

En 1994 la société Le Mont Carmel se retrouve dans une phase difficile avec un redressement judiciaire.
Un nouveau directeur, M. Robin, modernise l'outil de travail et ouvre au public un magasin d'usine.

En 1996, le tribunal de Commerce ordonne la cession d’une partie de l’entreprise au groupe de confection stéphanois Aimée Julien. Le repreneur s'engage à conserver 38 des 100 emplois. La société stéphanoise se porte acquéreur de l'ensemble du matériel de fabrication ainsi que des stocks en matière première et produits finis, blouses et vêtements professionnels. Le bâtiment de l'usine est désaffecté, le repreneur ne souhaitant pas reprendre les locaux. Les repreneurs ne gardent alors que 10 piqueuses sur un total de 47, uniquement pour assurer de petites séries. Les ouvriers restant continuent leur activité dans un local proche de St Brieuc. Le jugement de clôture est rendu le 19 septembre 2005.

En 2002, la société civile immobilière «Les Villages» devient propriétaire du site

En 2004, M. Bonduelle commence à exploiter un espace de 1500 m2 comme garde-meuble en libre-service.

Description du site en 2019

C’est un vaste ensemble de bâtiments (3 200 m2 au sol) auquel on accède par la rue du Pré Chesnay d’une part et par la rue François Merlet (Rue des archives départementales) d’autre part. Les anciens ateliers sont caractéristiques des bâtiments industriels avec des toits à longs pans inclinés. De nos jours une très haute haie de conifères sépare les bâtiments du terrain du Tertre Marie Dondaine. Les bâtiments ne sont plus occupés que par des espaces d’entrepôt.

Quel avenir pour le site?

Le 18 novembre 2019 s'est tenue en mairie une importante réunion avec de nombreux partenaires pour évoquer le sujet du devenir de ce site. Deux délégués du comité de quartier y étaient invités, et donc nous en reparlerons...


Le lundi 9 décembre, le CAR et différents services de la mairie ont visité tous les bâtiments avec M. Guilleray, le propriétaire. Vous pouvez voir quelques photos étonnantes de cette visite avec un immense rez-de-chaussée semblable à un parking sous-terrain, une salle de spectacle et une affiche syndicale qui n'a pas bougé depuis 1995 !

Sources

Saint-Brieuc. Etude de géographie urbaine. R. Huon. Annales de Bretagne. Article Année 1946 (en ligne sur Persée).
Les fonctions industrielles de St Brieuc. Marcelle Simon 1965. Article en ligne

Inventaire du patrimoine breton, site Internet. Fiche Mt Carmel
Fiche détaillée sur le site Géorisque fournie par Mary Simon (document joint sous la photo principale)

Recherches et rédaction par Richard Fortat