3 mai Un poème, à la fois, ce n’est pas grand-chose, et tout l’univers.


Nous nous acheminons petit à petit vers une nouvelle phase de cette période.
Elle ne sera pas si différente, comme nous le pensions, de celle que nous vivons actuellement : gestes barrières, distanciation, masques..
Nous pourrons nous déplacer plus loin.
Pourrons-nous aller voir la mer, si proche et si importante pour beaucoup d'entre nous?

Il va nous falloir nous adapter en gardant précieusement tous les aspects positifs de cette période : attention plus grande à nos voisins, à nos commerces de proximité, aux producteurs locaux,. Attention aussi plus grande à notre cadre de vie proche et à son histoire : maison, immeubles, rues, nature en ville..
Il ne faudra pas oublier les petits gestes pour les personnels soignants mais aussi les éboueurs, les facteurs, les caissières.... Les enfants de la rue Louis Blanc, avec leurs parents et voisins, l'ont inscrits sur une banderolle.

En attendant, nous avons tenu ensemble sept semaines avec nos rendez-vous quotidiens..
Personne n'a envie d'arrêter..
Dans beaucoup de rues, ils s'allongent tous les soirs..

N'oubliez pas la collecte pour la banque alimentaire : les 4, 5 et 6 Mai, toujours dans quatre garages du quartier.
Pensez-y quand vous organiserez vos courses.
Parlez-en à vos voisins.. http://www.quartier-robien.fr/Deuxieme-collecte-pour-banque-alimentaire-robien-4-5-6-mai_fiche_1131.html

Beaucoup de choses nouvelles sur le site du comité de quartier :
- Malvina, de l'Institut Kali est prête à retrouver ses clientes : http://www.quartier-robien.fr/Malvina-institut-kali-est-prete-rechouchouter-ses-clientes_fiche_1142.html
- Richard nous propose :
- Un jeu de piste : http://www.quartier-robien.fr/Jeu-piste-robien-les-deux-font-paire_fiche_1143.html
- L'histoire des noms de rues du quartier : http://www.quartier-robien.fr/Quand-a-t-on-donne-nom-des-rues-dans-quartier-robien-brieuc_fiche_1146.html
- Les peintures street art du quartier sont aussi à voir et revoir : comme celles de Xkuz : http://www.quartier-robien.fr/Xkuz-une-pause-dans-monde-qui-200-km-h_fiche_1145.html
- Sylvie Aigu qui anime l'activité yoga enfant à la maison de quartier imagine l'après : http://www.quartier-robien.fr/Sylvie-aigu-yoga-enfant-pendant-confinement_fiche_1144.html
- L'association : "Poursuivre" nous décrit son fonctionnement pendant cette période : http://www.quartier-robien.fr/Que-devient-poursuivre-pendant-confinement_fiche_1134.html
- Dans la série "Voisins, voisines" : Arthur, Laëtitia et Julien nous disent pourquoi ils ont choisi Robien : http://www.quartier-robien.fr/Arthur-laetitia-julien-aiment-robien_fiche_1147.html
- Hervé Guyot de Vivarmor nous invite et invite les jardiniers de la ville à ne pas abuser de la tondeuse : http://www.quartier-robien.fr/Presente-anthocharis-cardamines-doucement-les-tondeuses_fiche_1149.html

Toutes ces petites choses que nous construisons ensemble ne sont pas grand chose, comme les poèmes de Carl Norac et pourtant ..

Un poème parfois, ce n’est pas grand-chose.
Un insecte sur ta peau dont tu écoutes la musique des pattes.
La sirène d’un bateau suivie par des oiseaux, ou un pli de vagues. Un arbre un peu tordu qui parle pourtant du soleil.
Ou souviens-toi, ces mots tracés sur un mur de ta rue :
« Sois libre et ne te tais pas ! ».
Un poème parfois, ce n’est pas grand-chose.
Pas une longue chanson, mais assez de musique pour partir
en promenade ou sur une étoile,
à vue de rêve ou de passant.
C’est un aller qui part sans son retour
pour voir de quoi le monde est fait.
C’est le sourire des inconnus
au coin d’une heure, d’une avenue.
Au fond, un poème, c’est souvent ça,
de simples regards, des mouvements de lèvres,
la façon dont tu peux caresser une aile,
une peau, une carapace,
dont tu salues encore ce bateau qui ouvre à peine les yeux,
dont tu peux tendre une main ou une banderole,
et aussi la manière dont tu te diras :
« Courage ! Sur le chemin que j’ai choisi, j’y vais, j’y suis ! ».
Un poème, à la fois, ce n’est pas grand-chose
et tout l’univers.

En attendant, Prenez soin de vous, Prenez des nouvelles de vos voisins, Restons solidaires..
On se retrouve à 20h, chacun chez soi, mais ensemble.