Pierre, brasseur de cervoise et habitant du quartier sera présent au marché de Noel de Robien

Pierre Le Flohic, nouvel habitant du quartier , est brasseur de cervoise. Il aime partager ses passions. C'est ainsi qu'il nous a montré comment greffer des arbres fruitiers sur le site de l'étang, a participé à plusieurs ateliers sur le Tertre et en particulier le semis de variété d'orges anciennes. Il sera à la Maison de quartier pour faire gouter sa cervoise samedi 4 et dimanche 5 décembre de 10h à 18h pour le marché de Noel de Robien.

Depuis quand habites tu dans le quartier ? Qu’est ce que tu y aimes bien ?

J’ai emménagé dans le quartier au mois de Janvier de cette année. J’ai fait le choix de ce quartier car celui ci est dynamique sur le plans social. Cela me permettait de m’intégrer plus rapidement au sein de la ville en période de confinement. J’ai apprécié cet esprit petit village que le comité d’animation crée en facilitant les rencontres des différents habitants de Robien.
On retrouve également diverse associations dans le quartier. Comme vélo utile ou vert le jardin qui correspondent à certaines de mes valeurs. Et pour finir le quartier permet un accès simple et rapide à la vallée de Gouédic, au tertre Marie Dondaine et à la vallée du Goëlo.

Qu’est ce que la cervoise ?

La cervoise est une boisson alcoolisée comme la bière mais sans le houblon. Je remplace le houblon par l’achillée mille feuille pour une question de goût.

Comment la fabriques tu ?

Ma boisson alcoolisée est le résultat fermentaire des sucres du malt d’orge avec les levures indigènes (levures non issu de laboratoire présentent dans mon local). Je brasse d’octobre à avril pour des raisons de température. Je commence donc par écraser grossièrement le malt d’orge. Puis je réalise une infusion dans de l’eau chaude afin d’extraire les sucres de la céréale. Ensuite je filtre et je porte à ébullition mon jus sucré accompagné de plantes. Je viens refroidir le liquide à l’air libre avec la fraîcheur de la nuit. Le lendemain je transfert la cervoise dans une cuve pour commencer la fermentation. Celle ci va durer de deux à trois mois. On finira par mettre cette boisson en bouteille où elle finira de fermenter durant 3 mois pour être ensuite vendue.
Tout mes ingrédients sont issus de l’agriculture biologique.

Qu’est ce qui t’intéresse dans la fabrication ?

La fabrication de la cervoise me permet de réaliser des recherches concernant d’anciennes méthodes de travail où l’on retrouve le respect du vivant. Chaque découverte me procure un émerveillement comme si je réalisais des fouilles archéologiques. Ce produit me permet également de partager ma passion avec mes différents clients.

Pourquoi avoir proposé de semer différentes variétés d’orge sur le tertre Marie Dondaine ?

J’ai proposé au comité d’animation de Robien de semer différentes variétés d’orge car celui ci était en recherche de projets pour l’aménagement du Tertre. Étant artisan je n’ai pas d’accès à la terre et je souhaitais m’intéresser au variétés anciennes. Cet atelier autour de l’orge est également une chance pour faire découvrir à la population du quartier des variétés anciennes où la diversité est de mise. Je trouvais également intéressant de rassembler différentes personnes autour de ce projet, car dans le passé les moissons étaient un moment d’entraide et de partage.

Où peut on trouver ta production ?

Du fait de mon installation récente, mes produits sont disponibles à la cervoiserie de Ploeuc-sur-Lié, à mon domicile et au marché de Noël de Robien à la maison de quartier. Vous pourrez très prochainement retrouver des points de vente sur Saint-Brieuc. Je communiquerai par l’intermédiaire de ma page Facebook ( https://www.facebook.com/profile.php?id=100074892300569 ) les nouveaux points de vente. Étant actuellement en double emploi, les ventes se feront le samedi. Il est également possible de visiter la cervoiserie. Merci de me joindre au 06.34.56.97.83 pour fixer un rendez-vous.

Que proposeras tu au marché de Noël du quartier ?

Je proposerais au marché de Noël deux cervoises brassée au cours de l’année 2020. L’une est une cervoise acide et la seconde est une cervoise de dégustation plus puissante arômatiquement.