Mémoire ouvrière de Robien, des témoins.

  • Mémoire ouvrière de Robien, des témoins. 0
  • Mariane et Alexine Quéméner, filles du négociant en vin et bières Le Ray.
    Mariane et Alexine Quéméner, filles du négociant en vin et bières Le Ray.
  • Julie Lavanant et la cité des cheminots du boulevard Paul Doumer.
    Julie Lavanant et la cité des cheminots du boulevard Paul Doumer.
  • Lucien Pally, placier-receveur municipal, mémoire du quartier. Le Télégramme
    Lucien Pally, placier-receveur municipal, mémoire du quartier. Le Télégramme
  • L''étang de Robien utile à Sambre-et-Meuse (article du 21 novembre 1996)
    L'étang de Robien utile à Sambre-et-Meuse (article du 21 novembre 1996)
  • Le boulevard Carnot : Michel Cerrato de Le Bail Transports, Marcel Daniel du Bar-Tabac la Passerelle, Jean-Noël Lévèque du Milord Pub
    Le boulevard Carnot : Michel Cerrato de Le Bail Transports, Marcel Daniel du Bar-Tabac la Passerelle, Jean-Noël Lévèque du Milord Pub
  • Jean-Pierre Lamande, tailleur et poseur d''ardoise dans l''entreprise Davy
    Jean-Pierre Lamande, tailleur et poseur d'ardoise dans l'entreprise Davy
  • Le magasin de l''usine du mont Carmel
    Le magasin de l'usine du mont Carmel
  • La Société Française et Entrepôts Frigorifiques (STEF)
    La Société Française et Entrepôts Frigorifiques (STEF)
  • une évocation des cheminots de la rue Luzel
    une évocation des cheminots de la rue Luzel
  • Le Bail transports et déménagements
    Le Bail transports et déménagements
  • Les maisons des cheminots rue Luzel
    Les maisons des cheminots rue Luzel
  • Henriette Fuhrman et Françoise Ras (maris aux Forges et Laminoirs)
    Henriette Fuhrman et Françoise Ras (maris aux Forges et Laminoirs)
  • Les Forges et Laminoirs en 1998
    Les Forges et Laminoirs en 1998
  • Photo aérienne du quartier mais à une époque où l''usine des Forges et Laminoirs était encore à l''emplacement actuel de la Sécurité sociale.
    Photo aérienne du quartier mais à une époque où l'usine des Forges et Laminoirs était encore à l'emplacement actuel de la Sécurité sociale.
  • Les maisons des contremaîtres évoquées par Lucien Pally, dans sa jeunesse de la rue Luzel.
    Les maisons des contremaîtres évoquées par Lucien Pally, dans sa jeunesse de la rue Luzel.
  • La Société Française et Entrepôts Frigorifiques (STEF), photo prise en mars 2020
    La Société Française et Entrepôts Frigorifiques (STEF), photo prise en mars 2020
  • Suivant
  • Precedent
  • Vignette 0
  • Vignette p1290060
  • Vignette p1290071
  • Vignette p1290079
  • Vignette p1290101
  • Vignette p1290102
  • Vignette p1290103
  • Vignette p1320738
  • Vignette p1320764
  • Vignette p1320766
  • Vignette p1320780
  • Vignette p1320867
  • Vignette forgesetlaminoirs
  • Vignette forgesetlaminoirs2
  • Vignette planforgesetglémotcopie
  • Vignette rueluzelcontremaitres
  • Vignette stefcuverville

Des articles de Ouest-France entre 1995 et 1998

Les témoins du passé ouvrier de Robien racontent...


Entre 1995 et 1998, le journal Ouest-France a eu la très bonne idée de publier des articles sur Robien. On y trouve une série de portraits, d'entretiens qui nous donnent une idée du passé ouvrier du quartier.


D'autres articles seront bientôt publiés avec pour base ces articles de presse :
- portraits d'habitants de Robien rue par rue.

- l'histoire des bistrots du quartier.
- une histoire détaillée des curiosités de la rue Abbé Garnier (l'ancienne cantine, l'institut des sourds, une oeuvre japonaise !)

Le monde des Forges et Laminoirs

Henriette Fuhrman et Françoise Ras ont connu le monde des Forges et Laminoirs, sur le boulevard Carnot, quand leurs maris y travaillaient.

Manoir Industrie

Un article de 1998 sur l’usine de Fonderie Manoir Industrie, née 70 ans plus tôt.

Le Ray, négociant en vin et bières

Maria Quéméner et Alexine Le Sayer, filles du négociant en vin et bières Le Ray, le concurrent direct de l’entreprise de vin Guével.

La cité des cheminots du boulevard Paul Doumer


Julia Lavanant de La cité des cheminots du boulevard Paul Doumer. Elle raconte que, dans les années 50, « tous les cheminots possédaient leur petite parcelle de jardins ouvriers. Elles se suivaient le long du ruisseau et ont été remplacées au milieu des années soixante-dix par le camping ».
(un article sera consacré à la naissance de ce lotissement en 1931)

Une mémoire du quartier

Lucien Pally, mémoire du quartier, habitant dans sa jeunesse de la rue Luzel « en plein coeur d’une cité ouvrière où l’amitié faisait oublier la pauvreté ».

Le boulevard Carnot, de l’industrie aux résidences

Dans les années 40, le boulevard Carnot, c’était la zone industrielle de St Brieuc : Flageul déménagement, Le Bail transporteurs installé depuis 1900, la quincaillerie Le Tinier-Morin, Le Bigot, le marchand de pommes de terres ou l’entreprise Godu (et non Bodu comme écrit dans l'article), entreprise de fournitures pour la construction. Il y a avait le grand garage Fiat, les vins Guével et Rio et beaucoup d’autres…

L’entreprise de couverture Davy

Jean-Pierre Lamandé, ouvrier dans l’entreprise de couverture Davy, dans le boulevard Hoche. Il tenait son savoir-faire des vieux agriculteurs bretons.

Le garage Karr-Avel

Jean-Paul Hérisson, Jacques Girona et Bernard Bark, créateurs du garage Karr-Avel, à l’angle des rues de Bir-Hakeim et de Trégueux. Ce sont les trois associés d’un garage original, à mi-chemin entre l’entreprise traditionnelle et l’association. On pouvait y pratiquer l’auto-réparation.

La Société Française et Entrepôts Frigorifiques (STEF)

André Cotillard et Joël Corbic parlent de la Société Française et Entrepôts Frigorifiques (STEF), rue Cuverville depuis 1949. La tour de glaçage continue de trôner de très loin mais qui sait que les wagons passaient sous la tour et recevaient leurs blocs de glace avant de partir ensuite dans le pays du Léon pour faire le plein de légumes ?

Les cheminots de la rue Cuverville

Louis et Marie-Louise Hellio, de la rue Cuverville, évoquent l’ambiance du quartier quand de nombreux cheminots y vivaient juste après la Seconde Guerre mondiale.

Le Bail transports et déménagements

Michel Cerrato, directeur de Le Bail transports et déménagements, installé boulevard Carnot. Cette entreprise fondée en 1900 par M. Pierron a été rachetée en 1930 par Yves Le Bail et reprise en 1970 par Michel Cerrato. Au fur et à mesure du temps, les écuries ont été transformées en hangars pour les camions.

Prenez le temps de lire ces précieux témoignages...

Sources Ouest-France, revue de presse disponible aux archives municipales. Recherches et photos complémentaires, Richard Fortat, mars 2020.