Édito

Nous souffrons d’un mal incurable qui s’appelle l’espoir. Nous souffrons d’un mal incurable qui s’appelle l’espoir. (..) Espoir d’une vie normale où nous ne serons ni héros, ni victimes. Espoir de voir nos enfants aller sans danger à l’école. Espoir pour une femme enceinte de donner naissance à un bébé vivant, dans un hôpital, et pas à un enfant mort devant un poste de contrôle militaire. Espoir que nos poètes verront la beauté de la couleur rouge dans les roses plutôt que dans le sang. Espoir que cette terre retrouvera son nom original : terre d’amour et de paix. Merci pour porter avec nous le fardeau de cet espoir. Mahmoud Darwich, poète palestinien(..)
En savoir + >