image
image
"Passerelle" par Jean-Claude Le Chevère

 passerelle par jean-claude le chevere

Jean-Claude Le Chevère revient nous proposer ses petits textes décalés (ou pas) sur la vie du quartier..

PASSERELLE


Elle est belle la passerelle,

Surtout la nuit.

Mais, telle qu’elle est,

Elle ne sera pas éternelle.

Surtout qu’à son pied ça se fissure,

C’est sûr.
Son parvis se fend.

Pas de quoi se fendre la pipe.

Nouvelle conjugaison :

Je me fends la pipe,

Tu te fends la pipe,

Le parvis se fend…

Pardi !

Répétez…

Enfin, pas trop longtemps

Parce que… ça suffit !...
Et n’encensez pas les ascenseurs de quais,

Pas très sûrs, eux non plus.
Si son sol se fend,

Pas de quoi faire sonner les olifants. N’insistez pas.Rappelez-vous :

Vieille légende biblique ;

Jouez de la trompette

En tournant sept fois autour
Et patatras ! tout s’effondre. C’est ce qui est arrivé à Jéricho !
Mais Saint-Brieuc n’en est pas encore là ! Alors quelques coups d’avertisseurs suffiront,

Juste pour rappeler que nous gardons l’œil

Sur la svelte demoiselle.

Pas question qu’elle s’écroule,
Mais qu’elle fonctionne, -tionne, -tionne ! En attendant l’orchestre

Qui célébrera La parfaite passerelle

Avec marches et contremarches

En sol lisse majeur.



Jean-Claude Le Chevère,

22 octobre 2018



Aucun message n'a été posté !