image
image
Rue Danton, Rue Camille Desmoulins, rue Robespierre (les cabots de Robien 6)

rue danton, rue camille desmoulins, rue robespierre (les cabots de robien 6)

Rue Danton, Rue Camille Desmoulins, rue Robespierre.

« T’as vu, eh t’as vu comme elle est courte celle-ci ! A peine entré dans la rue t’en es déjà ressorti…
- Normal, Tony, c’est un raccourci.
- Un raccourci de quoi, Berlu ? J’ai beau me gratter, j’vois pas.
- C’est mon patron qui me l’a dit. Chaque fois qu’on passe ici il se penche vers moi et il annonce : Attention, Berlu, rue Danton on prend un raccourci.
- Cette fois tu te trompes, Berlu, c’est toi le cretino. Mon boss aussi il en a parlé, mais c’est pas la rue qui est un raccourci, c’est Danton !
- Qu’est-ce que tu veux dire, Tony ?
- Danton, on l’a rétréci ; coupé le ciboulot ; et hop, la tête dans le panier de son !... Comme Camille Desmoulins qui est juste à côté et Robespierre, après le feu. Tous diminués d’un paquet de centimètres…
- Je comprends mieux pourquoi mon patron raconte parfois que Robien c’est le quartier des raccourcis… Et moi qui croyais qu’en passant par ici on gagnait du temps…Eh bien dis donc ils n’ont pas eu de chance ces gars-là !
- Tu vois, Berlu, on en apprend tous les jours… Longtemps j’ai cru que Camille c’était le dernier propriétaire des Moulins de Robien. Tu sais, juste avant l’usine du Manoir, là où on a fait de la remise en forme un moment. Je crois même qu’il en reste un mur.
- Il aurait mieux fait de s’occuper des sacs de farine, Camille, ç’aurait été plus confortable que la bascule à Charlot.
- Qu’est-ce que c’est encore que ça ?
- La machine à rétrécir qu’ils avaient dans le temps, leur fameuse guillotine… On l’appelait aussi la Veuve, ou le massicot...
- C’est pas bien gai tout ça… Comme la rue Emile Zola ; elle est un peu triste, tu ne trouves pas ?
- Mon patron parle de la malédiction d’Emile. Dans la plupart des villes il paraît qu’on le colle le long des usines. Tout ça parce qu’il a écrit un roman sur les mineurs.
- Il aurait dû raconter une histoire de piscine, on l’aurait installé devant Aquabaie. C’est quand même plus agréable de voir des filles en maillot de bain que des gars en bleu de travail.
- Dis donc, Tony, je crois que tu commences à yoyoter de la truffe ; tu ne contrôles plus ton imagination. Ton boss ne serait pas en train de déteindre un peu sur toi ? Tu ne m’as pas dit qu’il était un peu coureur ?
- Coureur peut-être, mais en amateur. Faut pas exagérer !

Jean-Claude LE CHEVÈRE



Aucun message n'a été posté !