Eaux et Rivières de Bretagne va se réunir tous les mois à la Maison de quartier.

La Maison de quartier va accueillir les réunions mensuelles d'une association bien connue et dont sont membres beaucoup d'habitants de Robien. Chaque mois les adhérents de la Baie de St Brieuc de Eau et Rivières de Bretagne peuvent s'y retrouver pour échanger sur les dossiers et préoccupations locales en lien avec l'eau. J'ai profité de la réunion du 9 juin pour poser quelques questions !

C'est Dominique Le Goux qui anime ces réunions. Qui es tu et quel est ton rôle dans ERB (Heu ERB c'est Eau et Rivières de Bretagne dans le langage parlé ! ) ?

Je suis salariée à la fois animatrice vie associative pour les Côtes d'Armor et chargée de mission Santé-environnement.

Quel est l'objet de cette réunion mensuelle, est-elle ouverte à tous les adhérents ERB ?

Oui, c'est ouvert à tous les adhérents et membre d'associations adhérentes.

C'est le moment de faire le tour des sujets d'actualité, des initiatives locales et des actions à mener.Aujourd'hui 9 juin par exemple, nous avons fait le point sur le dossier algues vertes (et le peu de résultats!), sur une rencontre avec le nouveau préfet, sur le SAGE, sur les discussions autour du SCOT et de l'artificialisation (avec les manœuvres de certains pour reculer les échéances), sur la ressource en eau...

Deux heures bien denses !Les moyens numériques et virtuels d'échange avec les adhérents, c'est bien... mais ça ne remplace pas les bonnes vieilles réunions et le « présentiel » comme ils disent !

Et des liens avec l'actualité immédiate ?

Oui comme par exemple l'incendie cette nuit du chantier de la plate-forme Lidl, et les conséquences de des eaux déversées pour éteindre l'incendie et des restes calcinés sur les eaux proches... Nous avons interpellé la DDTM. Ou comme la surveillance des eaux souterraines de l’ancien site Chaffoteaux et Maury à Ploufragan !

Un dossier fort en ce moment sur lequel on peut aussi « agir de chez soi et dans sa proximité » ?


Facile, c'est celui des pesticides et leurs résidus (métabolites) qui contaminent l'eau en Bretagne de façon généralisée et durable. ERB demande une eau et des milieux aquatiques de qualité avec une campagne "Pour une eau sans pesticides". Nous voulons boire de l’eau du robinet sans inquiétude. Nous exigeons des pouvoirs publics une réelle prise de conscience et qu’enfin des mesures ambitieuses soient prises pour en finir avec l’usage des pesticides.

Vous pouvez participer en signant et en faisant signer la pétition.https://petitions.eau-et-rivieres.org/pour-une-eau-sans-pesticides

Peut-on envisager une animation ou un moment fort dans le quartier en direction des habitants ?

Certainement, et pourquoi pas sur les questions de consommation d'eau, avec l'été qui s'annonce, les risques de sécheresse, c'est le moment de s'interroger sur la consommation et l'usage de l'eau. Cela va devenir un sujet fort... La baisse des nappes phréatiques, et l'épuisement des puits artésiens amènent des activités industrielles et agricoles à se reporter vers le réseau des eaux publiques entraînant un sur dimensionnement des usines... et des coûts pharamineux pour les contribuables. Le prix de l'eau devient un enjeu de société.

Comment peut-on être informé des activités et actions d'ERB ?

Très simple, il suffit de s'inscrire à la lettre d'information https://www.eau-et-rivieres.org
Vous y trouverez aussi un jeu photo pour l'été «La bête mystère du bocage » et même un coin des enfants « Flak, pour les curieux de nature »