Les archives départementales devraient réouvrir en septembre

Nous avons rencontré Gwladys LONGEARD,Directrice des Archives départementales des Côtes-d'Armor. Elle a bien voulu répondre à quelques questions

De gros travaux ont été engagés depuis septembre 2019 . Pourquoi ces travaux?

Le bâtiment des Archives départementales, ouvert en 1988, fait l’objet depuis septembre 2019 d’un vaste chantier d’extension et de réhabilitation.
Son objectif : agrandir les espaces de conservation, aujourd’hui saturés, et créer de nouveaux espaces d’accueil du public.
Le bâtiment en forme de croix, construit il y a plus de plus de trente ans, se transforme selon les plans des agences d'architectes De Alzua +  et David Cras.
Deux extensions sont construites : l’une au nord, côté rue François-Merlet, dédiée principalement aux nouveaux espaces d’accueil du public, l’autre au sud consacrée aux magasins de conservation des documents d’archives et aux espaces techniques.
Au total, le bâtiment actuel d’une superficie de 5 600 m² va être agrandi de 2 600 m², les capacités de stockage d’archives passant de 22 à 33 kilomètres linéaires.

Découvrez en images l’évolution des travaux sur le site internet des Archives : https://archives.cotesdarmor.fr/les-travaux-aux-archives

Pour quand est prévue la réouverture des archives départementales ?

Le chantier a pris du retard. La partie publique devrait réouvrir en septembre 2022. Et l'ensemble des travaux devrait prendre fin en février 2023.

Qu'est ce qui va changer concernant l'accueil du public?

A l'issue du chantier, les Archives départementales proposeront au public de meilleures conditions d’accueil : une nouvelle salle de lecture, une salle de travaux de groupe, une nouvelle salle de conférence, une vraie salle d’exposition, une nouvelle du service éducatif.

Est-il prévu des expositions?

En principe, à partir d'octobre, une exposition sur l'histoire des forêts costarmoricaines devrait être proposée. On y parlera du milieu forestier, de la forêt nourricière, des enjeux de pouvoir, du travail en forêt, de la clandestinité, des multiples usages de la forêt... Des artistes nous aideront à porter un regard différent sur ces espaces.

Quels sont vos souhaits pour la réouverture

Nous attendons ce moment avec impatience. Nous avons profité de cette période pour continuer à numériser des archives et pour informatiser les instruments de recherche, afin de faciliter la recherche. Le site internet va donc évoluer en fin d'année 2022. Nous souhaitons accueillir un public plus large. Les nouveaux locaux devraient permettre cette ouverture.