Compte rendu de la commission urbanisme du CAR

La commission urbanisme du CAR était conviée à une réunion de travail mercredi 23 octobre à la Maison du CAR. Les élus et services de la Ville et de l'Agglomération ont participé à cette réunion.

Après avoir entendu la présentation de l'avancement des réflexions du maître d’œuvre dont les éléments essentiels sont détaillés dans notre page sur , les membres de la commission urbanisme ont pu poser des questions et exprimer leurs propositions.

Sur le sujet du stationnement la commission a rappelé que cette partie du quartier Robien a été urbanisée à une époque où il n'y avait pas de voitures et donc pas de garages individuels. Les habitants du quartier doivent donc pourvoir se garer sur la voie publique. Les services de la Ville nous ont exposé deux scénarios qui seront étudiés « à fond » avant toute décision :

  • stationnement payant avec un système d'abonnement pour les riverains
  • zone bleue à durée limitée avec un « macaron » pour les riverains

La commission urbanisme a une préférence marquée pour la zone bleue avec macaron.

Le boulevard Carnot nous a été présenté comme aménagé à double sens avec des dispositifs dédiés aux utilisateurs de vélos (bandes cyclables). La commission urbanisme ne comprend pas pourquoi ce double sens est maintenu dans la partie est entre la rue de Robien et la rue Abbé Garnier, d'autant moins que le carrefour du pont des Sourds-muets est annoncé comme saturé dans les études préliminaires. Aussi elle demande d'étudier un scénario qui emprunterait la rue de Robien vers le rond point de la Croix Perron pour les mouvements sortant du PEM. Ce scénario maintiendrait les stationnements utiles au fonctionnement des commerces et services de la rue Abbé Garnier et de cette partie du boulevard Carnot.

Depuis le début de la réflexion sur ce projet de PEM, la commission urbanisme a proposé des scénarios nouveaux, notamment avant le lancement du concours. Ainsi ses réflexions ont été intégrées au programme du concours de maîtrise d’œuvre transformant ainsi un projet initialement limité à l'étalement de places de parking en un véritable projet urbain avec des espaces publics et des ilots urbanisables pour développer la qualité de vie et l'économie du quartier.

La commission d'urbanisme a donc proposé d'autres scénarios pour cette nouvelle phase d'étude. Ils sont présentés dans notre page sur les . Ces scénarios transforment le parvis sud en véritable place à vivre et le square espace vert en un lieu d'échange multimodal entre piétons et transports en commun. Il installe les ilots urbanisables dans un fonctionnement de quartier avec des activités et des logements desservis par des rues principales et secondaires.

Les services de la Ville ont pris connaissance de ces scénarios et les expertiseront pour vérifier leur faisabilité et leur pertinence.

C'était une belle soirée où les échanges multiples se sont installés avec une grande capacité d'écoute de tous les participants.

Faites nous part de vos questions ou de vos idées :